ARGENT SALE

Un fonctionnaire s’arroge une maison de 250 millions

Dans son rapport d’activité 2019, la Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF) révèle qu’un « fonctionnaire qui occupe une haute responsabilité dans l’administration nationale, notamment dans la gestion des projets de développement, a acquis un bien immobilier à 250 000 000 FCFA ». Ainsi, dans le but de camoufler l’opération, le bien acquis a été enregistré au nom de son fils étudiant dans une université américaine.

Mais le revenu légal connu dudit fonctionnaire ne lui permet pas de faire une telle acquisition ; son enfant n’a aucun revenu légal connu. L’opération n’a pas été déclarée aux services fiscaux à sa valeur. Avec la complicité du notaire, il a été déclaré que l’acquisition a été effectuée à 100 000 000 FCFA. Le manque à gagner pour l’Etat est énorme. L’origine douteuse des fonds et la fraude fiscale fondent le soupçon de blanchiment de capitaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA


%d blogueurs aiment cette page :