DÉBUT DU RAMADAN 2021 AU MALI

ramadan mali

Un contexte particulier lié à la cherté de la vie et la pandémie du Covid 19

La communauté musulmane du Mali à l’instar de celle du monde entier, débute ce mardi, le Ramadan 2021, ouvrant ainsi une période d’un mois consacrée au jeûne à la prière, à l’abstention, aux dévotions et bénédictions pour les fidèles musulmans.

Le mois de ramadan est synonyme de solidarité, d’entraide et de partage. Tout au long de ce mois béni, des actions de soutien et d’entraide sont entreprises par des fidèles ainsi que certaines associations caritatives à l’endroit des veuves, orphelins et autres couches vulnérables.

Avant la pandémie de la maladie à corona virus, les distributions de repas, l’organisations et la mise en place des sites pour la rupture du jeûne étaient des moments de rassemblements. Ce qui n’est plus possible désormais à cause de la situation sanitaire actuelle.

A cela s’ajoute la cherté des denrées alimentaires dans les différents marchés du pays. Cette situation a même fait l’objet d’un communiqué des autorités qui demande la baisse des prix sur les produits de grande consommation pendant le mois de carême comme le pain, le sucre, le lait en poudre, l’huile, la viande, le gaz butane etc. mais vraisemblablement, les recommandations de ce communiqué n’ont pas été respectées et le consommateur fait toujours face à la flambée des prix. Toute chose qui interpelle les autorités en charge du commerce et de la concurrence ainsi que les associations des consommateurs afin d’éviter que cette situation ne joue sur le bon fonctionnement du jeûne des fidèles musulmans.

Ce qu’il faut pour remédier à cela, c’est la mise en place d’un comité de suivi délégué qui veillera au respect scrupuleux des prix fixés par le gouvernement, au risque des sanctions prévues en la matière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA


%d blogueurs aiment cette page :