ACTUALITÉ :  » Il faut tenir compte du principe des réalités avant d’agir  » prévient Soumeylou Boubeye Maiga

Interrogé sur la crise au sommet de L’ÉTAT ainsi que l’éventualité de sanctions, SBM a été direct. L’ancien Premier Ministre s’exprimait au micro des confrères de RFI.

« Je comprends bien les prises de position de principe. Sauf que souvent le premier principe dont il faut bien tenir compte, c’est le principe des réalités. Il ne faudrait pas donner l’impression à l’opinion malienne qu’il y a un traitement inéquitable des situations et qu’il y a peut-être deux poids deux mesures.

La deuxième des choses, c’est que tout au long de la crise post-électorale de 2020 et bien avant, le Mali a reçu plusieurs missions y compris souvent des missions de très haut niveau dans lesquelles il y avait des Chefs d’Etat, nos partenaires de la région et du monde. Je pense que, tous les acteurs à un moment ou un autre se sont pliés à ces recommandations y compris après le 18 août 2020.

Peut-être qu’il faut avoir l’humilité d’évaluer si toutefois les démarches qui ont été préconisées finalement se sont avérées pertinentes et ont contribué à nous sortir de l’instabilité ? Je crois que cela est fondamental. Il ne faut pas donner l’impression à de franges importantes de la société Malienne que nous sommes dans une situation de diktat. »

A rappeler que le parti du confrère notamment l’ASMA, salue toutes les médiations, soutien la Transition et compte œuvrer pour le respect des delais assignés.

BAKARY TRAORÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA


%d blogueurs aiment cette page :