PARLEMENT PANAFRICAIN : CHATO de retour au Mali

Après une session des plus mitigées , l’élue de Bourem a rejoint Bamako. Plusieurs hypothèses et questionnements ont émergé après cette suspension surprise du Mali par l’UA , qui l’empêche de maintenir sa candidature ( pour le moment ) ! 

 Une grande partie de l’opinion croyait en l’élection de notre compatriote à Mindrand ( Afrique du Sud) . Sauf que Dame Aissata Alassane Cissé Haidara ne pourra aller au bout de ses ambitions. . D’une part cause d’un président par intérim aussi tenté par le perchoir mais aussi à cause du Zimbabwe et l’Afrique du Sud. Ces pays ont exigé une présidence tournante , allant jusqu’en venir aux mains , pour finalement provoquer le report du vote.

La députée CHATO qui siégeait au Parlement panafricain depuis plus de 8 ans ,ne reprendra du service pour l’heure : l’Union Africaine a condamné le Mali pour le coup de force de Kati. Conséquences , la lady de Bourem est contrainte à battre en retrait.  

Dans la nuit du vendredi 4 au samedi 5 Mai, Mme Cissé CHATO a retrouvé les siens avec un accueil populaire . A noter qu’elle jouit du soutien de plusieurs leaders dont des Chefs d’Etat. Ancienne membre de la commission défense , elle s’avère utile sur les questions sécuritaires du Mali à certains pans de discutions avec les décideurs du Continent.  

Pour l’heure , les élections du Parlement panafricain sont ajournées et tout sera tiré au clair à la prochaine session. D’ici là, on espère que le Mali verra lever la sanction. La mobilisation autour de CHATO et le lobbying hors des frontières pour consolider sa candidature deviennent des passages obligés. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA


%d blogueurs aiment cette page :