CHOSE DITE, CHOSE FAITE, LE M5 A LA PRIMATURE, CHOGUEL KOKALA MAIGA ADOUBÉ

A 63 ans, Choguel Kokala Maiga, est nommé Premier ministre de la transition, ce jour 07 juin 2021 par décret du Président de la transition Assimi Goita .

Le Natif de Tabanga, région de Gao, est Ingénieur en télécommunication, (spécialité satellite et faisceaux) diplôme décroché à Moscou en 1983, après un baccalauréat technique obtenu en1977au lycée technique de Bamako. Choguel Maiga n’est pas étranger des fonctions ministérielles.

Récemment en 2018, il tenait le département de la communication, de l’information et de l’économie numérique. En plus, il était le porte-parole du gouvernement sous Ibrahim Boubacar Keita dont il contribuera à la chute en tant que président du comité stratégique du M5 RFP, (mouvement du 5 juin rassemblement des forces patriotiques) en 2020.

La Chute du régime IBK consacrée, à la faveur de la pression populaire sous la houlette dudit mouvement, des officiers des forces de défenses et de sécurité sonnent le glas de fin, le 18 Août de la même année, en déposant le chef de l’Etat et ses institutions.

Par la suite, le mouvement a connu une longue traversée du désert puisque la junte fera cavalière seule. Malgré tout, l’homme est resté attaché aux idéaux du changement, de refondation de l’Etat porté par les nombreuses foules de maliens qui se massaient à la place de l’indépendance: certains ont hélas payé de leur vie au moment des manifestations Du 10,11 et 12 juin 2020.

Également, Ministre de l’industrie et du commerce de 2002 à 2007 durant le règne d’Amadou Toumani Touré, il sera aussi directeur général de l’Autorité malienne de régulation des télécommunications et des postes (AMRTP).

Bien avant, Dr Choguel a occupé plusieurs postes techniques au sein de la société nationale de télécommunication : à la Sotelma-Malitel. Il y fut ingénieur des projets à la direction des études et de la planification, coordinateur national du programme de la mise en œuvre du Plan directeur des télécommunications, directeur de l’Ecole nationale des postes et télécommunications.

VIE POLITIQUE

Avec plus de 30 ans d’expérience dans l’arène politique malienne, Candidat aux élections présidentielles de 2002, 2013, puis en 2018, CHOGUEL a fondé le MPR -mouvement patriotique pour le renouveau en 1997. Fin stratège et Opposant aguerri, beaucoup reconnaissent en lui, l’héritier politique du redouté Général Moussa Traoré : il fit ses premiers pas politiques en tant que soutien déclaré du défunt leader à la tête du mouvement national des jeunes.

Il importe de rappeler que Choguel Kokala Maiga est l’un des hommes politiques témoins des tournants marquant du pays.

Cette consécration offre l’opportunité au M5 de mettre en application sa vision de la refondation de l’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA


%d blogueurs aiment cette page :