GOUVERNEMENT CHOGUEL MAIGA: Bilan des forces en présence

 

L’équipe du Premier ministre issu du M5 a vu le jour ce vendredi 11 juin. Un attelage fortement remanié où l’arène politique revient ainsi que des ministères délègues.

Déjà on a 25 ministres comme dans le gouvernement précédent. Par contre, les militaires qui furent évincés dans l’équipe que ne fera que 24 h d’existence , sont de retour.

C’est d’ailleurs le Colonel Sadio Camara qui coiffe l’équipe en tant que numéro de la préséance toujours à la défense. Bintou Founè Samaké (promotion de la femme) sera finalement remerciée pour être remplacée par Wadidiè Founè Coulibaly. Lamine Seydou Traoré (mines) revient à son poste alors qu’il est au cœur d’une affaire judiciaire pour avoir rendu public un tentative de violation dans l’attribution d’un permis minier contre son gré.

Au vu de ses récentes casseroles , Makan Fily Dabo sera débarqué des Transports et Infrastructures pour laisser la place à Mme Dembélé Madina Sissoko. Alfouseyni Sanou conservera les Finances comme Amadou Keita à l’Enseignement supérieur.

Par contre , le M5 est bien au rendez-vous avec l’arrivée d’Ibrahim Ikassa Maiga. Un baron de l’URD qui aura fort à faire avec le département de la refondation.

La surprise viendra de la diplomatie où Abdoulaye Diop fait son grand retour. Lui qui avait porté l’Accord pour la paix devra composer avec le Colonel Ismael Wagué reconduit à la réconciliation nationale qui est désormais chargé du deal d’Alger . Mme Dieminatou Sangaré , actuelle DG de la CMSS , prend les rênes de sa tutelle et aura une délégation en charge de la Santé et du Développement social, chargée de l’Action humanitaire, de la Solidarité, des Réfugiés et des Déplacés que conduira  Oumarou DIARRA ( M5 ).

Celui là même dont nous faisions mention lors de ‘anniversaire du M5 : il avait conduit la prière du vendredi. Youba Ba qui avait les maliens de l’extérieur finit avec une délégation régionale du Développement rural, et sera chargé de l’Elevage et de la Pêche ; une consolation pour l’ADP-Maliba qui a enfin un représentant  gouvernemental.

La syndicaliste Madame Sidibé Dedeou Ousmane conduira l’éducation nationale. Elle a été aux côtés des Enseignants lors de la lutte de l’article 39 et voit le CDTM occuper un place décisive. A rappeler qu’elle se plaignait beaucoup de la sous-représentativité de son syndicat en faveur des 2 principales centrales.

Place au travail , d’ici que l’opinion ne se familiarise avec les entrants !

LA RÉDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA


%d blogueurs aiment cette page :