BASKET MONDIAL: Polemique autour de Hamane Niang

Depuis le dimanche 13 juin, le Basket est secoué par un scandale faisant mention d’une affaire de fesses.
Tout est parti du New York Times qui aurait enquêté sur des allégations de harcèlement sexuel à l’encontre du président de la FIBA, notre compatriote Hamane Niang

Le président de la Fédération Internationale, le Malien Hamane Niang, a démissionné hier, au moins temporairement, de son poste, alors que le New York Times s’apprêtait à publier une enquête sur des allégations de harcèlement sexuel. Les victimes seraient des dizaines de joueuses de basket au Mali, le majorité d’entre-elles étant des adolescentes au moment des faits présumés.

“Niang, 69 ans, n’a pas été accusé pour avoir commis des abus sexuels. Mais ses détracteurs disent qu’il a largement ignoré l’agression des femmes pendant une douzaine d’années entre 1999 et 2011, lorsqu’il a d’abord été président de la fédération malienne de basket-ball, puis ministre des Sports . Et, disent ces critiques, avec une nouvelle inaction en tant que président de la FIBA, Niang continue de laisser les joueuses vulnérables à l’exploitation dans son pays d’origine, une ancienne colonie française à prédominance musulmane où les femmes subissent des inégalités extrêmes dans la vie quotidienne”, écrit le confrère américain.

Hamane Niang nie fermement les accusations et a assuré vouloir coopérer à l’enquête que la fédération internationale va elle-même mener. “Je n’ai jamais été impliqué et je n’ai jamais eu connaissance des accusations décrites dans votre correspondance”, a écrit Niang au New York Times dans un email.

Pour sa part, la FIBA ​​a déclaré qu’elle avait “une tolérance zéro pour toutes les formes de harcèlement et d’abus et exprime sa sincère compassion pour les victimes d’un tel comportement”. Elle ​​insiste sur le droit du président à la présomption d’innocence et ne fera aucun autre commentaire en attendant le résultat de l’enquête.

Hamane Niang est un leader publci qui, après avoir été Ministre des Sports du Mali, fut élu président de la fédération malienne de basket en 1999, puis président de la FIBA Afrique avant d’être élu président de la FIBA en 2019.

Cette affaire est similaire à celle concernant Michel Michel Sidibe à ONU SIDA qui a finit par trouver refuge au gouvernement malien et laver son honneur aux commandes du département de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA


%d blogueurs aiment cette page :