MINES : Bill Lytle, directeur de B2Gold Mali : « Nous n’avons rien payé pour l’annulation du permis de Manankoto »

Vice-président international de B2Gold à Vancouver (Canada), Bill Lytle est à Bamako pour reprendre la société minière orpheline depuis la démission brusque de Mohamed Diarra, le 17 Mai dernier, suite à une affaire d’attribution d’un permis minier. Le nouveau directeur de B2Gold-Mali a animé, ce lundi 14 juin, une conférence de presse.

 -maliweb.netL’objectif affiché de la rencontre avec les journalistes était d’exposer les réalisations de la société minière depuis sa création. Cependant, l’actualité liée au scandale de réattribution du permis d’exploitation du site de Manankoto s’est invitée dans le débat. Aux dires du directeur contrairement à ce qui est véhiculé dans les médias « B2Gold Mali n’a rien payé pour l’annulation du permis de Manankoto ».

Selon le conférencier, le permis d’exploitation du site de Manankoto à Kéniéba a été acquis par son entreprise sur la base du code minier de 2012. Cependant, c’est sur la base du code minier de 2019 que le ministre des Mines a réattribué le permis d’exploitation. Cela malgré que B2Gold se soit pliée à « toutes les exigences » du gouvernement. « Nous n’avons aucun problème personnel avec le ministre », a indiqué Bill Lytle. Cependant, le directeur estime qu’il a dû avoir un problème « administratif ».

La Cour suprême saisie…

Sur la démission de Mohamed Diarra, ancien directeur, le conférencier estime qu’il a démissionné de son propre chef. La situation était chaude, il a donc démissionné pour le bien de tous », a affirmé le nouveau patron de B2Gold. Aujourd’hui, le dossier du permis de Manankoto est devant la Cour Suprême.

La demande de B2Gold de prendre une décision pour suspendre les travaux du nouvel acquéreur n’a pas été entendue par les membres de la Cour. « Nous attendons le verdict sur le fonds », a indiqué Bill qui n’écarte pas un recours devant les juridictions internationales si nécessaire.

Source : MALIWEB

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA


%d blogueurs aiment cette page :