CANAM :  » De janvier à maintenant , pas moins de 70 millions CFA au compte des fraudes furent décellées  » confie le Général Boubacar Dembele

Invité des confrères de l’ORTM, le médecin Général de brigade Boubacar Dembele a fait le point des réformes. Il a confié que la prise en compte de l’informel sera effective dans les mois à venir.

Lors du journal de 20h, le leader de la Canam a orienté l’opinion sur les actions en cours . Situant que sa structure gère 20% de la population et compte aller au-delà,la fraude était au cœur du sujet des questions de ce plateau télé.

L’élément diffusé a permis de savoir que des malades jouissent d’avantages de l’AMO sans être inscrits, ou, les cartes sont utilisées à d’autres fins.

Pour le DG Dembele, combattre la fraude est un moment de survie pour la Canam. Il déplore que des Gestionnaires, prestataires et pharmaciens soient au cœur de la fraude.L’invité du JT a rappelé qu’avec les cartes sans identifiant (1ère génération) , on s’est beaucoup joué de la Canam mais le biométrique ( nouveau format) est très précis et permis d’y remédier.

 » De janvier à maintenant, 70 millions CFA issus des cas de fraudes furent découverts dont 7 millions prouvés par nos services » dévoilera la tutelle de l’AMO.

Par contre, il a dénoncé les prélèvements à la source qui ne sont pas versés à la Canam. Aussi, le Médecin général de brigade a fait cas de la liste des médicaments certifiés par son service. Boubacar Dembele a rappelé qu’elle n’avait pas été réactualisée, or depuis 10 ans les choses ont évolué.

« Il y a eu un atelier de 15 jours pour faire le point mais rien n’exclut que dans 2 ans, selon les besoins, il pourrait y avoir une mise à jour » avant de situer que l’Assurance maladie universelle sera une réalité. Le numéro 1 de la Canam ajoutera que l’informel occupe 78% des potentiels cotisants avant de faire une révélation : l’AMO disparaîtra au fil des mois pour le RAMU ( régime d’assurance maladie universelle).

Pour rassurer le public, le Général Dembele a confié que la communication est à fond pour que le public soit informé. Ce qui explique la mise sur orbite de l’émission « la minute canam » diffusée sur l’ORTM afin d’expliquer les contours de l’AMO et les perspectives de la Direction Générale.

La sortie du Médecin général de brigade aux commandes de la Canam reste fructueuse sur les réformes en cours et le délicate question de la fraude qui reste punie par la loi.

IDRISSA KEITA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA


%d blogueurs aiment cette page :