Échos des régions : boycott des examens à Gao

La région de Gao est au cœur de la grogne portant article 39. Le coordinateur de la synergie a fait le point en cette première journée d’examens anticipés en ces termes :

 » Chers collègues, camarades militantes et militants de Gao et du Mali.Ce matin vers 9h précises, le collectif des enseignants de l’éducation de la région de Gao a silloné le centre des examens du Cap au niveau de la région salle par salle.

En tout il y a 7 salles.Les surveillants qui sont en salle sont des vacataires des écoles privées.Vous devrez comprendre que les épreuves des examens du Cap sont classés en deux catégories : épreuves écrites et pratiques. Donc ils sont en salle avec des vacataires pour les épreuves écrites.Les épreuves pratiques sont très déterminantes dans ces examens car elles ont des coefficients très élevés, c’est à dire les matières principales.

Nous remercions et félicitons les professeurs du CFPAA pour leurs bravoures et leurs sens élevés de la discipline syndicale.Je vous rassure que nous sommes à 100% de la réussite du mot d’ordre.Aucun professeur de fonctionnaire des collectivités et de l’état n’est en classe pour la surveillance des examens du Cap. Engagement militants ! « 

Sissoko Ibrahima Moulaye coordinateur PI régional Sypesco-Gao.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA


%d blogueurs aiment cette page :