ELIMINATION D’ATHLETES GUINEENS AVANT L’HEURE

Dans une récente tribune, nous analysions la décision du gouvernement guinéen de se retirer des 32ème olympiades, avant de rétropédaler et l’impact de cette décision sur la préparation et l’état mental des athlètes guinéens.

Les premières conséquences viennent de tomber: deux des espoirs de la délégation guinéenne, Mariame Lamarana Touré (nage libre), et Mamadou Samba Bah (judo), viennent d’être disqualifiés pour la simple raison qu’ils n’ont pas pu rallier le village Olympique à Tokyo où ils devaient competir avec d’autres athlètes.

La délégation guinéenne composée des 5 athlètes et du staff ayant quitté Conakry in extrémis, le vendredi 23 juillet 2021 n’arrivera à Tokyo que dans la soirée du 25 juillet. Alors que la nageuse Mariame Lamarana Touré devait être présente au Centre Aquatique de Tokyo le dimanche 25 juillet à 17h pour compétir à 19h34, le vol qui l’a transportait n’a attiré à l’aéroport de Tokyo qu’à 20h.

Même sort pour Mamadou Samba Bah (judo) qui devait entrer en lice ce 26 juillet, qui a aussi raté le test de pesage pour valider son poids. Une situation qui au-delà de la cacophonie de départ reflète l’incroyable manque d’anticipation et l’amateurisme qui règne dans la gestion du sport guinéen en général. On n’ose pas imaginer le niveau du moral des athlètes éliminés, après avoir été secoués par l’annulation de leur participation, puis disqualifiés au moment où l’espoir commençait à renaître.

Les trois athlètes en lice dans le tournoi olympique sont désormais, Aïssata Deen Conté (athlétisme, 100 m féminin), Mamadou Bah (Natation – 50M Nage Libre  ) et Fatoumata Yarie Camara ( Judo 57KG Féminin ).

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI 

SOURCE : JustinMorel.Info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA


%d blogueurs aiment cette page :