DEBATS AU CNT : L’Honorable Chato insiste sur la diplomatie parlementaire

 

La candidate au Parlement Panafricain était du rendez-vous des débats autours du PAG. Occasion pour Aissata Alassane Cissé d’inviter le gouvernement à revoir sa copie sur l’approche de l’offensive diplomatique du Mali. 

L’élue de Bourem siégeant au CNT dénoncera le manque de communication du gouvernement. Plus précisément autours de la diplomatie parlementaire qui apporte assez au pays. Selon Chato , les échanges du Mali avec les autres pays, ne doivent pas se limiter au seuil département de la coopération internationale. 

Les acquis effectués par les parlementaires comptent pour que le pays retrouve sa place dans le concert des nations. « Il faut que la communauté internationale le comprenne pour que le Mali jouisse de facilités » a indiqué la membre de la commission défense. 

 Elle demandera au PM de faire le point sur le barrage de Taoussa qui peine à décoller. Une structure d’envergure en projet depuis près de 10 ans , dans la localité de Bourem dont CHATO est originaire. 

Pourtant une partie des fonds fut acquise via la diplomatie parlementaire à travers ses plaidoyers conduits avec l’honorable Assarid ,actuel 1er vice président du CNT.  

Si la complémentarité doit être de mise entre les diplomaties classique et parlementaires , Mme Haidara Aissa Cissé invite le gouvernement à faire le point sur le processus de levée des sanctions. Chose logique après des visites à Bamako de figures de la CEDEAO et de l’UA pour s’enquérir des avancées en cours. 

C’est dire que dans les semaines à venir , l’offensive diplomatique en cours , devra intégrer le CNT dans son approche afin de vendre la destination Mali qui reste bien fréquentable.  

IDI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA


%d blogueurs aiment cette page :