Soumana Sako, ancien Premier ministre : « Plus une Transition est courte, mieux ça vaut ».

L’ancien Premier ministre, Soumana Sako, a posté un message sur sa page facebook. Selon lui, « plus une Transition est courte, mieux ça vaut ». Un message clair qui en dit long sur la clairvoyance de cet homme décrit par le Bâtonnier Kassoum Tapo dans sa tribune intitulé « il faut sauver le soldat Choguel » comme « un patriote sincère, honnête, sérieux et compétent ».

Chers compatriotes, de l’Intérieur comme de la Diaspora !

Les périodes de Transition et d’Intérim sont, par essence même, des périodes d’incertitudes avec un fort potentiel d’instabilité et de perturbations. Cela est encore plus le cas lorsque les dirigeants de la période charnière sont déclarés inéligibles aux élections de fin de Transition, même si l’inverse n’est pas exempt de potentiel de perturbations non plus. Le facteur personnel, lié par exemple à la capacité des dirigeants à faire preuve à la fois de leadership, de vision, de fermeté, de capacité d’anticipation et de dialogue avec les différentes parties prenantes, y compris de nouveaux acteurs souvent opportunistes et circonstanciels, entre aussi dans l’équation.

Certes, tout comme en football chaque match a ses réalités, chaque Transition a ses réalités. Il n’en demeure pas moins que, au total, plus une Transition est courte, mieux ça vaut.

Soumana Sako

Ancien Premier Ministre

Chef du Gouvernement de Transition 1991/1992 de la République du Mali

Ancien Ministre des Finances et du Commerce

Ancien Fonctionnaire International

Ancien Vice-président fondateur de l’UNEM (Union Nationale des Étudiants du Mali)

Président d’honneur de la CNAS-Faso Hèrè. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA


%d blogueurs aiment cette page :