Pétition au sein de l’URD pour l’organisation d’une conférence nationale : Le chef du parti, Pr. Salikou Sanogo exhorte les « initiateurs de cette action à y mettre fin immédiatement »

Hier, lundi 16 août 2021, le 1er vice-président de l’Union pour la République et la démocratie (URD), Pr. Salikou Sanogo, a adressé une lettre aux membres du Bureau Exécutif National (BEN) et aux secrétaires généraux des sections de l’URD pour attirer leur attention sur la signature d’une pétition en cours aux fins de l’organisation d’une Conférence Nationale extraordinaire de l’URD.

Selon lui, cette démarche comporte des dangers. A cet effet, pour la sauvegarde de la cohésion et l’unité du parti, Pr. Salikou Sanogo, président par intérim de l’URD exhorte « les initiateurs de cette action à y mettre fin immédiatement ».

«Chers camarades, militants de l’URD, il me revient que certains de nos camarades ont entrepris par voie d’huissier pour la signature d’une pétition aux fins de l’organisation d’une Conférence Nationale extraordinaire de notre parti. Je voudrais attirer l’attention de tous et de toutes sur les dangers que comporte une telle démarche pour notre parti.

A l’occasion de la tenue de nos instances, des décisions idoines ont toujours été prises en toute responsabilité par le BEN en fonction du contexte et des enjeux du moment. Pour la sauvegarde de la cohésion et l’unité de notre parti, j’exhorte les initiateurs de cette action à y mettre fin immédiatement », c’est en substance ce qui ressort de la lettre du 1er vice-président de l’Union pour la République et la démocratie (URD), Pr. Salikou Sanogo, adressée aux membres du Bureau Exécutif National (BEN) et aux secrétaires généraux des sections du Parti de feu Soumaïla Cissé, ex- chef de file de l’opposition malienne.

Pr. Salikou Sanogo a rappelé à ses camarades membres du BEN sollicités pour la signature d’une pétition, qu’ils n’ont nullement besoin de passer par des voies détournées pour demander l’organisation d’une Conférence Nationale du parti, en dehors des réunions statutaires.

Ainsi, il en appelle à la retenue, à la vigilance et à l’union autour de l’essentiel. « Le regard de tous les Maliens est tourné vers l’URD. Notre parti est aujourd’hui perçu comme celui autour duquel pourra se construire la dynamique qui sortira notre pays de cette crise dans laquelle nous vivons depuis si longtemps… Ce n’est donc pas le moment de s’offrir en spectacle. Ensemble, unis, nous réussirons », a-t-il dit.

Contacté, hier, lundi 16 août 2021, dans l’après-midi pour qu’il nous donne les noms des initiateurs de la pétition, Pr. Salikou Sanogo n’a pas souhaité faire trop de commentaire. « On me cite des noms, mais je n’ai aucune confirmation. Je regrette, je ne pourrai pas citer des noms. Je sais que des gens ont signé, mais aucun nom, je ne peux en toute franchise, confirmer le nom de quelqu’un. On me le dit, mais personne ne m’a montré la pétition ni le contenu…c’est pourquoi j’ai osé envoyer une lettre aux membres du BEN et aux secrétaires généraux des sections », a conclu le Pr. Salikou Sanogo de l’URD.

Source : LE RÉPUBLICAIN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA


%d blogueurs aiment cette page :