Plainte à la Cedeao : Moctar Ouane et Bah N’Daw assignent l’état

Près de deux mois après leur mise en résidence surveillée injustifiée, les anciens leaders de l’Exécutif sont passés à la charge.

La Cour de la Cedeao basée à Abuja est sollicitée pour trancher ce litige portant sur les restrictions des libertés de ces leaders et leur proches.

L’Etat du Mali est donc sommé de faire un argumentaire d’ici un mois au risque de subir un jugement par contumace contre l’actuel Exécutif.

LA RÉDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA


%d blogueurs aiment cette page :