Communiqué : réaction Alger pour Niger, Burkina et Mali

12/102/MAECNE/DGCID/2021                                                                           Alger, le 20 août 2021

Déclaration du Ministère des Affaires Étrangères

et de la Communauté Nationale à l’Étranger

—————–

La recrudescence, la fréquence et la gravité des actes terroristes que des pays sahélo-sahariens frères enregistrent ces dernières semaines et ces derniers jours inspirent à l’Algérie une vive préoccupation.

Ces actes terroristes qui sont dirigés contre des populations civiles prennent les caractéristiques avérées de crimes contre l’humanité et constituent des menaces alarmantes contre la sécurité collective du continent africain et contre la paix et la sécurité internationales.

L’Algérie condamne vigoureusement les attaques terroristes qui ont de nouveau endeuillé les peuples frères du Burkina Faso et du Mali, après celles qui ont visé le peuple nigérien frère.

L’Algérie qui accueille les structures de promotion de la sécurité panafricaine que sont le Centre Africain d’Études et de Recherche sur le Terrorisme (CAERT) et le Mécanisme Africain de Coopération Policière (AFRIPOL) appelle, dans le cadre de son mandat de Coordonateur de l’Union Africaine pour la lutte contre le terrorisme, à une mobilisation accrue pour opérationnaliser davantage et renforcer la riposte continentale à ce fléau.

Dans cet esprit, l’Union Africaine doit pouvoir stimuler rapidement un vaste effort de coopération et d’entraide pour préserver la vie et la dignité humaines à travers toute l’Afrique.

—–

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA


%d blogueurs aiment cette page :