Culture : Le groupe  » Une place pour la musique guinéenne » monte en puissance

Créé il ya un mois, cette page Facebook qui met en avant la culture guinéenne a fait un bilan de parcours. La coordinatrice générale Mariam Yansane , a annoncé la création de relais affiliés , invitant à la mobilisation pour le soutien des artistes du 224.

A l’origine de la création de  » Une place pour la musique guinéenne », Miss Rahal met en avant les espoirs de la musique MADE IN GUINEA. Elle avait lancé un message à l’endroit de l’audience du groupe en ces termes :

[ Chères Membres,

Le groupe a maintenant 1 mois depuis que nous l’avons créé, et nous avons 373 membres ☺️ Merci à vous d’être avec nous!!!

En vue de l’objectif du groupe, ce qui est de promouvoir la musique et les artistes Guinéens, y comprit au delà de la Guinée, nous vous invitons à aussi inviter vos amis à rejoindre la famille: 3 invitations de chacun de vous nous mettraient à environ 1119 membres, et ainsi de suite…

Dans le même cadre, nous vous invitons à aussi ‘liker’ et à vous souscrire aux pages YouTube des artistes que nous partageons ici. C’est notre façon de les supporter.

Vos premières impressions et suggestions par rapport au groupe sont les bienvenues.

Merci encore 🙏🏾 et continuons à apprécier et à faire valoriser la musique Guinéenne ensemble! 🇬🇳
Wontanara!!! 🤗 ]

Message qui semble avoir eu des échos car à l’heure de rédiger cet article,  » Une place pour la musique guinéenne  » avait atteint 590 membres. Une prouesse qui montre bien que l’adhésion devient collective.

Enfin, au delà des partages de vidéos, l’honorable Yansane communie avec l’audience. Elle prévoit des  » Live  » avec des artistes pour des sessions en direct. Une interaction avec le public qui risque de voir arriver plusieurs acteurs de l’arène culturelle du 224 à court terme.

Chapeau à Miss Rahal dont la page est au lien https://www.facebook.com/groups/254378302721919/?ref=share

KEÏTA IDRISSA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA


%d blogueurs aiment cette page :