GUINEE BISSAU : Le Général Emballo rapelle à l’ordre la justice américaine

Suite aux récentes sorties des USA par rapport à une autorité militaire de Bissau, le numéro 1 du pays a réagi : il rejette toute extradition et invite à une sollicitation du gouvernement pour accorder les violons.

Le Président Umarou Sissoko Emballo s’exprime après les accusations des américains contre le Général António Injai , ancien chef d’état major des armées. En cause, la méthode et le non respect des voies régaliennes.

Il a été clair en ces termes :《 La Guinée Bissau est un État comme les autres nations du monde. Aucun Bissaugais ne sera transféré dans un autre pays pour être jugé, personne, y compris aux ÉTATS-UNIS.

Aussi , la Guinée Bissau n’a pas ratifié les accords de Rome comme les américains. Donc en aucun cas, un citoyen de cette nation que je dirige , ne sera transféré ailleurs pour être jugé. Jamais!

Si un compatriote a des antécédents, que soit contacté le gouvernement et on va vérifier si les accusations sont fondées, et la justice de notre pays se chargera de juger l’accusé.

Pas question de le transférer ou qui que ce soit,visé pour les mêmes raisons. En plus le Général Injai est libre de circuler dans tout le pays. La sécurité est là pour tout le monde dans ce pays 》

Il faut noter que le Général Emballo actuellement en visite de travail au Brésil chez son homologue Jair Bolsonaro.

KEITA IDRISSA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA


%d blogueurs aiment cette page :