Carte Nina: Un marché qui pourrait salir Boubou Cissé

Alors que les mandats de dépôt tombent contre ses anciens collègues, l’ancien PM sous le regard d’IBK pourrait tomber. Ci dessous l’argumentaire dun activiste qui laisse présager de graves accusations contre celui qui lorgne le perchoir présidentiel de l’URD:

《 Selon mes sources, une enquête sera bientôt ouverte contre Dr Boubou Cissé et plusieurs membres de sa famille.

👉🏾Durant le règne IBK, un marché de près 100 milliards de francs cfa portant sur la carte NINA aurait été donné à une société fictive qui appartiendrait en réalité au frère de l’ex premier ministre du nom de Cheick Oumar Tall dit Léo Tall. Toujours selon mes sources, l’excellent banquier Boubou Cissé aurait reçu 2 milliards sur une affaire foncière de Hady Niangadou dit Djo Walaki en cela s’ajoute d’autres affaires dont je ferai économie dans cette publication.

👉🏾 Une enquête pourrait être ouverte contre Amadou Cissé grand frère de Boubou Cissé, qui aurait été directeur de la société de gestion et d’intermédiaire (SGI). Rien qu’en 2019, 116 milliards des francs de l’état malien aurait transité par cette société. Une information judiciaire afin de déceler d’éventuels arnaques, pot-de-vins ou trafics d’influences pourrait être ouverte contre lui.

👉🏾 Mohamed Diarra un cousin de Boubou Cissé serait également dans leur collimateur. Il aurait été nommé par Boubou Cissé comme conseiller lorsque ce dernier était ministre des mines. Il aurait été chargé du dossier B2Gold pour défendre les intérêts du Mali lors de l’achat de la mine d’or fekola par B2Gold, mais une fois que le processus d’achat est terminé, Diarra serait devenu à la grande surprise DG de B2Gold au Mali.

👉🏾 Enfin une enquête au niveau de l’Agefau serait également bientôt ouverte pour vérifier la gestion de Aguibou Tall qui est un demi-frère de Boubou Cissé qui aurait été pistonné par ce dernier afin de diriger la dite institution qui gère selon les mêmes sources 40 milliards par an.

⛔️ Je vous reviendrai pour plus de détails dans mes prochaines publications.

Publié par Hamza B Sow directeur commercial de Sopropharm et activiste indépendant. 》

KEITA IDRISSA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA


%d blogueurs aiment cette page :