Attributions de la cour suprême :  » populisme  » et  » faits partisans » selon les procureurs et magistrats

La division est totale autour du dossier qui a conduit à la mise en cage de El Tigré.Une riposte cinglante vient d’être apportée à la cour suprême par l’AMPP et le REFSYMA.

C’est une déclaration fleuve qui vient de tomber où la violation de la Constitution est dénoncée ainsi que la jurisprudence venue de nulle part sont désavouées.

Les auteurs comptent répliquer aux « contre-vérités » en fustigeant l’auto-saisine  » illégale » et  » irrégulière » de la Cour suprême.

Autant dire que le clash judiciaire est loin d’être fini autour de la réactivation du dossier fracassant des armements militaires et l’avion présidentiel.

LA RÉDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA


%d blogueurs aiment cette page :