Tueries de 2020 : Le commandant de la Forsat libéré de force

Le commandant de la Forsat a été libéré sous la pression des syndicats de la police.

L’entrée de la prison de Bamako fut noire de monde. Des policiers venus battre le pavé pour exiger la libération d’Oumar Samaké ont envahi les lieux.

Tension , colère au GMS, coups de feu entendus sur place. Ils ont menacé de marcher sur la MCA et ont eu gain de cause.

Leur commandant fut libéré séance tenante au grand damne de la justice et l’opinion.

Place désormais aux représailles de ce qui reste une flagrante insubordination.

KEITA IDRISSA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA


%d blogueurs aiment cette page :