Assises nationales de la refondation : L’ADEMA zappe le rendez-vous


A l’instar des autres partis du Cadre d’Echanges pour une Transition Réussie, l’Adema-PASJ ne participera pas aux assises nationales de refondation projetées par le gouvernement de Choguel Kokala Maïga visant à diviser le pays au moment où il a besoin d’ être rassemblé pour faire face aux périls qui menacent l’existence de l’État.

Aussi, le Parti Africain pour la Solidarité et la Justice précise-t-il qu’il ne se reconnaît pas dans l’Organe Unique de Gestion des Élections tel que pensé et voulu par le seul premier ministre de Transition, Dr. Choguel Kokala Maïga. Car, cet organe de gestion des élections hybride en gestation nous conduira inéluctablement vers un fiasco électoral, source de tous les dangers pour la stabilité de notre pays.

L’Adema-PASJ fidèle à ses principes fondateurs et au mémorandum produit par le Cadre d’Echanges des Partis et Regroupements Politiques pour une Transition Réussie, réitère son appel aux plus hautes autorités de la Transition d’œuvrer pour créer les conditions idoines favorables à l’organisation d’élections générales démocratiques, inclusives, transparentes et apaisées conformément au délai de la transition prescrit dans la Charte de la Transition et à leurs propres engagements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA


%d blogueurs aiment cette page :