Insécurité : « Plus de 300 enlèvements en 8 mois »

Au total 935 enlèvements ont été enregistrés au Mali depuis 2017 dont 318 pour la seule période de janvier à août 2021.

C’est ce qui ressort d’un rapport de l’institut d’études de sécurité (ISS) publié mercredi 8 septembre 2021. Le document indique que 97% des civils enlevés depuis 2012 sont des Maliens. 62% des enlèvements ont eu lieu dans les régions de Mopti et Ségou.

Ces rapts sont imputés aux groupes terroristes, aux milices et groupes d’auto-défense. L’institut appelle les média à mettre l’accent sur la couverture de ce phénomène qui prend de l’ampleur dans le pays.

Historiquement, le ciblage des étrangers a parfois répondu à des motivations stratégiques internes aux mouvements djihadistes, conclut le rapport.

Pour l’ISS, l’expérience du Mali en matière de négociation pour la libération d’otages représente également une opportunité. “Elle démontre l’existence de canaux de communication qui pourraient servir à dialoguer avec les groupes insurgés”, souligne l’institut.

Source : L’AUBE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA


%d blogueurs aiment cette page :