Collectif des membres du CNT contre l’accord de coopération militaire : Koulikoro situé sur les griefs.

La cité du Meguetan a reçu les Conseillers nationaux opposés à la gestion de la chose sécuritaire avec la France pendant le week-end passé. Occasion d’évoquer les dessous et inviter à une mobilisation générale afin que le peuple s’approprie les contours de sa protection. 

Pour l’occasion , la délégation a vu l’arrivée de l’honorable DJIBRIL DIARRA, Président d’honneur du COLLECTIF à la mairie de Koulikoro.  

 Le Vice- président de la commission défense du CNT Kalilou Ouattara affirmera que le Colonel Goita a bien raison d’être en froid avec la France. L’accord de coopération a été violé depuis la libération du Nord par la force Serval. A l’étape de Kidal , les Famas n’ont pas eu accès à la ville , ouvrant la voie au réveil des forces du Mal alors dissoutes. Un blocage provoqué par la France au nom des minorités qui finira par coûter cher à la nation. 

La liberté de circuler de la France , ainsi que les exploitations d’or et tout ce qui lui a été reproché ont pris forme avec le régime défunt selon l’honorable Ouattara. Il estime qu’il faut se mobiliser pour faire front et appuyer le président de la transition afin qu’il puisse faire dicter les intérêts du mali à l’Hexagone 

Pour son acolyte Aboubacar Sidick Fomba , nous sommes dans une guerre géopolitique. A ses yeux , la relecture voire l’abrogation de ce traité est indispensable pour stabiliser notre pays. Il fustige le traité de la discorde de projet politico-économique aux agendas cachés pour pérenniser la présence et la mainmise de la France sur le Mali. Il a partagé le contenu du traité à travers des explications faisant ressortir les effets néfastes sur la situation sécuritaire que vit le Mali. 

Rendez-vous est donc pris à Ouéléssébougou où les questions domaniales seront aussi à l’ordre du jour. 

KEITA IDRISSA_envoyé spécial

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA


%d blogueurs aiment cette page :