REBONDISSEMENT DANS L’AFFAIRE DU MAIRE DE LA COMMUNE DE SAFO: UN DEUXIÈME MANDAT DE DÉPÔT POUR GUIRÔ TRAORÉ DÉJÀ EN PRISON

Déjà en prison depuis plus d’un mois dans une autre affaire d’atteinte au bien d’autrui portant sur plus de 50 millions, le sulfureux Maire de la Commune de SAFO GUIRÔ TRAORÉ va chaque jour vers le mur.

Il a été placé de nouveau hier sous un deuxième mandat de dépôt par le 6ème Cabinet du pôle économique pour faux et usage de faux, atteinte aux biens publics et privés. La plainte à été introduite par Tiantina KANE pour avoir délivré, vendu plus de 1.700 permis d’occuper à son propre compte. GUIRÔ TRAORÉ a empoché aussi plus d’un milliard dans la vente des parcelles sur 127,5 hectares en délivrant des permis d’occuper dont les frais n’ont jamais été reversés à la perception de Kalabancoro, cercle de Kati.

C’est une infime partie sur le grand scandale que le Maire de SAFO a créé pendant son sinistre règne à la tête de cette commune à la périphérie de Bamako. Des milliers de parcelles et biens d’autrui ont été morcelé et vendus à outrance par le maire en violation flagrante de toutes les lois en matière domaniale et foncière.

Aujourd’hui, le Ministre de l’administration territoriale Territoriale et de la Décentralisation, le Lieutenant colonel Abdoulaye Maiga, connu pour son sérieux et sa rigueur, doit prendre son courage en main pour révoquer définitivement le Maire de SAFO GUIRÔ TRAORÉ, et installer à la tête de la commune une délégation spéciale. Ce serait salutaire pour réserver l’ordre public.

Déjà nous avons des informations selon lesquelles, des adjoints au Maire et une partie du conseil communal sont déjà en audition au pôle économique et financier de Bamako pour de nombreux scandales. Leurs jours à la tête de la mairie sont comptés.

Votre humble serviteur avait averti les autorités judiciaires et administratives sur le danger public que constituait ce maire et certains de ses conseils. Mais aucune action sérieuse n’avait suivi comme si l’Etat de rendait complice de ce grand voleur de deniers publics au détriment des pauvres populations.

Les investigations sérieuses doivent se poursuivre dans la gestion de cette commune et nous interpellons l’Office Central de lutte contre l’enrichissement illicite à s’intéresser à certains tenors de cette mairie.

A suivre !

Seydou Oumar Traoré, promoteur RADIO BAOULE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA


%d blogueurs aiment cette page :