CONFÉRENCE DE PRESSE DE CORINE HAZOUME SUR CAMPAGNE DE FOLIE 2009/2019 : LES PROMOTEURS DE FOLIE SONT A LA DEBANDADE

Corine HAZOUME, journaliste internationale et aussi fondatrice des ateliers Cer-Afrique( Côte d’ivoire, Nigeria, Bénin, France, Guinée) prévoit organiser le 5 octobre 2021, une conférence de presse.  

Occasion d’aborder les accusations de Folie tenues à son encontre en dévoilant les noms et les méfaits des promoteurs de folie qui depuis 2009 œuvrent dans les ténèbres pour attenter à sa vie, à sa carrière, saboter ses réalisations et détruire sa bonne réputation dans le monde polico-culturel. 

Dès l’annonce de la conférence de presse qui doit se tenir à son shop d’Art Esprit CerAfrique sur les berges du Plateau à Abidjan, c’est la débandade du côté de ses détracteurs. Ces derniers l’ont continuellement traitée de folle, de démente, de malade mentale, de dépressive pour la discrediter.

Cette campagne de salissures et de denigrement a eu de sérieuses incidences auprès de plusieurs partenaires, sur l’administration de ses structures , sur d’ importants contrats de travail et cela a aussi affecté de nombreuses personnes dont sa famille et ses enfants.

Comme elle subit encore ce préjudice, elle entend bien retablir la vérité sur cette campagne obscure et sur ces individus qu’elle qualifie de sorciers à cause de leurs esprits maléfiques, leurs actes ténébreux, leurs mœurs douteuses et leurs nuisances. 

Le Docteur Koné ( Psychiatre) avait déjà fait le compte rendu d’une santé mentale stable ,le 22 février 2019 . Docteur Boni ( Psychiatre) quant à lui a relevé une bonne santé mentale et une bonne combativité devant l’adversité, le 9 août 2021.

 Ayant invité les promoteurs de folie: Angelo Kabila, Serges Alex Blehiri, Lassane Zohore, Isabelle Anoh, Gilles Toure à  sa conférence pour débattre de démence et mendicité, folie et sorcellerie, maladie mentale et comptabilité,  ils ont préféré fuir le débat et pourtant ils se sont répandus pendant 10 ans en délation partout avec des déclarations aussi scabreuses que farfelues.

La consœur a décidé de mettre à  la lumière ceux qui l’ont dénigrée surtout qu’ils avaient investi aussi les réseaux sociaux et les médias (des captures d’écrans sont disponibles pour l’attester) .

Son Conseil juridique qui a été saisi pour réparation de tous les dégâts et préjudices causés par leur campagne de dénigrement, actes de sabotage, vols, braquages d’entreprise et de véhicule, escroqueries et salissures qui s’élèvent à un milliard CFA, l’a priée de surseoir à cette conférence.

Nous y reviendrons !

KEITA IDRISSA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA


%d blogueurs aiment cette page :