LETTRE OUVERTE DE L’HONORABLE ABOUBACAR SIDICK FOMBA À MADAME LA MINISTRE ALLEMANDE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES

À

Madame la ministre des affaires étrangères Allemand, SE Annalena Baerbock.

Madame la ministre, Je vous souhaite la bienvenue au Mali pour une visite aux autorités Maliennes de la transition et non à une autorité militaire .

Madame la ministre, Je souhaite vous rappeler que l’Allemagne fut l’un des premiers pays de l’Europe à reconnaître l’indépendance du Mali en 1960. Dès ce moment le Mali et l’Allemagne ont développé un partenariat sincère et respectueux État à État qui a profité à nos deux pays .

Madame la ministre, ce rappel a un sens important qui prouve à suffisance que le Mali reste et demeure un Etat souverain depuis 1960 .

Madame la ministre, ne pas intégrer le fait que le Mali est et reste un Etat souverain dans votre démarche par rapport à votre visite peut être une erreur très conséquente dans les relations diplomatiques entre nos deux pays.

Madame la ministre , la souveraineté du Mali et tout ce qui est afférente à celle-ci constituent les affaires intérieures exclusives du Mali et des Maliens.

Toute tentative de remettre en question nos choix et options de partenariats ou d’accords de défense avec qui que ce soit autre que la République Fédérale d’Allemagne pourrait porter atteinte au respect mutuel que nos États se sont accordés depuis 1960.

Le Mali ne négocie point et ne marchande point sa souveraineté et son indépendance.
Comme votre pays, la Russie tout comme la Chine sont des partenaires historiques du Mali.

En effet quelques soient les divergences politiques, géopolitiques voire militaires que votre pays puisse avoir avec la Russie et ou la Chine ne nous concerne pas.

Nous vouons le même degré de respect et de considération pour tous nos partenaires.
Il sera vain voire inapproprié de vouloir discuter de cela lors de votre séjour.
Chaque pays a ses priorités stratégiques. Restaurer la paix et retourner dans l’ordre constitutionnel figure en première priorité.

Nous Maliens, supposons que la maîtrise de l’inflation galopante (7,5% à ce jour) figure certainement parmi les priorités absolues de votre Pays.

Madame la ministre, l’Allemagne en tant que partenaire de longue date du Mali, doit d’après nous sortir de sa myopie stratégique afin de faire sa propre lecture de la situation du Mali plutôt que de s’aligner automatiquement sur le jugement de tierces parties ayant d’autres agendas que la lutte contre le terrorisme.

Madame la ministre, nous Maliens de tous bords sommes conscients des enjeux géopolitiques et géo-économiques du Moment et surtout ceux concernant notre pays et compte tenu de l’importance de notre pays dans ces enjeux régionaux et mondiaux notre peuple qui n’est ni dupe et ni amnésique dans sa grande majorité soutient de façon indéfectible et inébranlable les autorités de transition actuelle.

Madame la ministre, vous conviendriez avec moi qu’au rythme actuel des relations internationales, le monde glisse doucement mais sûrement vers une 3ème guerre mondiale dont l’aspect économique et qui passe par une redistribution des cartes à travers la diversification des partenaires .
Madame, le Mali ne restera pas à la marge de ce bouleversement mondial.

Madame la ministre, le prétexte de lutte contre le terrorisme et les questions de droit de l’homme sont aujourd’hui des chimères au sahel ne trompant plus personne et la réalité objective en la matière est connue de tous.

Madame la ministre, l’Allemagne en tant que partenaire important au Mali doit plutôt se focaliser sur les relations entre les deux pays que sur une organisation neocolonialiste , impérialiste et esclavagiste en perte de vitesse et de contrôle .

Madame la ministre, la montée en puissance de l’armée malienne est un signal fort que le Mali n’a plus besoin d’une force d’occupation comme l’a rappelé le ministre de la défense et des anciens combattants, le colonel Sadio Camara.

Pour dire que le renouvellement du mandat de la Minusma n’est plus une question à l’ordre du jour, dès lors le retrait des forces françaises de cette organisation onusienne devient un non évènement au vrai sens du mot.

Madame la ministre, contrairement aux allégations mensongères dans certains journaux en Allemagne, l’armée héroïque, historique et patriotique du Mali a neutralisé des terroristes à Moura et non des civils.

Madame la ministre, il y a pas de forces paramilitaires russes au Mali, mais il y a des instructeurs russes, tout comme il y a des instructeurs Allemands au Mali.

Madame la ministre, Je suis étonné de l’appréciation à géométrie variable sur le cas du Mali.

Le Mali a été en larmes à travers les villages décimés, plus de 1500 innocents tués devant la Minusma qui est censé protégée la population et devant la communauté internationale mais aucune réaction positive et avec les 200 terroristes neutralisés on accuse le Mali de tous les noms d’oiseau d’avoir tué des innocents.

Madame la ministre, le peuple malien se pose la question de savoir si réellement les terroristes n’étaient à la solde de ceux là qui s’acharnent contre le Mali pour sa victoire sur les terroristes.

Madame la ministre en vous souhaitant la bienvenue au Mali, je vous suggère beaucoup plus de retenue en évitant de répéter que le Mali a abusé de la confiance de l’Allemagne.

Le Mali est un pays reconnaissant, un pays de tolérance mais aussi un pays qui tient à son honneur et à sa dignité.

Honorable Aboubacar sidick Fomba président du parti ADEPM , membre du CNT et porte parole du COREMA

NB: CETTE SORTIE FAIT SUITE À UN ARTICLE DONT VOICI LE LIEN : Bundesaußenministerin Annalena Baerbock trifft zu einem schwierigen Besuch in Mali ein. Die Ministerin zweifelt an der Verlässlichkeit der Militärregierung.

source : https://www.fr.de/politik/mali-annalena-baerbock-bundeswehr-einsatz-aussenministerin-militaer-regierung-afrika-news-91474240.html?itm_source=story_detail&itm_medium=interaction_bar&itm_campaign=share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA


%d blogueurs aiment cette page :