RACISME : Le confrère Ewane Nja Kwa insulté par Céline Breugnon

La nuit du mardi17 Mai, il y avait un concert du groupe de jazz caribéen Big In Collective Jazz, où l’attachée de presse Céline Breugnon s’est foutue du confrère spécialisé en photographie.

Durant cet évènement Monsieur Nja fera sa demande d’accréditation qui le conduira à Céline Breugnon évoluant au magazine Jazzman à Paris.

miss breugnon

Venu pour faire des photos, son attitude sera discriminatoire car sachant qu’il est le seul photographe afro dans le milieu jazz afro, elle répond à Ewané qu’il y a trop de photographes.

Pensant qu’elle plaisante, il lui dit qu’elle n’est pas sérieuse avant qu’elle ne l’envoie balader en le sommant de  » s’adresser aux musiciens puisqu’il les connait ».

Blessé, notre confrère a trouvé son comportement inacceptable à dose de racisme mais aussi du fait que les attachées de presse en France ont tendance à négliger la presse aux reporters à la couleur foncée.

Aussi , Ewané Nja Kwa nous fera cette confidence qui situe les dessous de la discrimination raciale de Céline Breugnon :  » Nous les journalistes afro subissons le bon vouloir des attaché(e)s de presse. Nos organes de presse sont souvent traités de presse guetho ou presse communautaire »

KEITA IDRISSA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA


%d blogueurs aiment cette page :