COMMUNIQUÉ : LE MPC RÉAGIT À LA PLAINTE DU MALI CONTRE LA FRANCE AU CONSEIL DE SÉCURITÉ DES NATIONS-UNIES.

Le Mouvement populaire pour le changement, engagé sur le souverainisme prôné par les autorités de la transition a pris acte de la plainte aux Nations unies portant forfaiture de la France dans le conflit armé dans le Septentrion et le Centre du pays.

Le bureau politique national félicite le gouvernement pour sa détermination affichée et partagée pour la sauvegarde de l’intégrité territoriale du Mali.

le Président Doumbia

Si le MPC ne désespère pas quand à la prise en charge de cette plainte, nous prenons à témoin l’opinion nationale et internationale sur le manque de solidarité africaine. Au sein du conseil de sécurité siègent le Kenya, le Gabon et le Ghana comme membres non permanents du conseil de sécurité qui représentent l’Afrique jusqu’en 2023.

Nous invitons les autorités de la transition à aller au bout de leur action sans quelque immixtion que ce soit car le panafricanisme n’a nullement prévalu.

Le Mali entend apporter les preuves des manoeuvres françaises via Serval/Bharkane violant la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale, ce que cautionne et soutien le MPC.

Enfin, le BNP réitère sa confiance aux forces armées maliennes et l’ensemble des forces de sécurité pour leur détermination et leur dévouement inestimable au nom de la défense de la patrie et du peuple Malien.

Bamako, le 5 Septembre 2022

Le Président du MPC

Dr Doumbia Mahamadou Abdoulaye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA


%d blogueurs aiment cette page :